Partagez | 
 

 Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité


MessageSujet: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Mer 19 Oct - 22:43


Kate (Beverly) Marsh
dit Katie


Now that you’re here, I’m doing even better
Sorry to be a drama queen…


Nom Marsh. ϟ Prénom(s): Kate (Beverly). ϟ Age 18 ans. ϟ Date de naissance : 12 Septembre 1995. ϟ Origines: Américaine. ϟ Sexe: Féminin. ϟ Sexualité: NC. Rôle à Arcadia Bay: Etudiante en photographie. Animal spirituel: Le Lapin. Autres détails: Croyante.



Tell me everything about you.
You speak and speak but I hear nothing.

Hésitante de me décrire, je passais machinalement la main derrière mon cou, nerveuse, je veillais à ne pas me décoiffer. « Coquette ? Moi ? Oh non pas le moindre du monde. Je pense être de ces personnes plutôt discrète et timide, je prends garde à ne pas jeter l’attention sur moi. J’engage rarement la parole, je n’ai pas une voix qui porte et mes vêtements son d’une simplicité mormone… ». Il en avait toujours été ainsi, personne ne faisait attention à ma personne, du moins je pensais cela au début…

Les yeux rivés vers le sol, je guettais un point invisible semblant comme chercher dans des pensées enfouies. « Je suis née dans une famille conservatrice, j’ai grandi entourée de mes parents ainsi que de mes petites sœurs. J’imagine avoir eu une enfance agréable. Mon père est pasteur dans une Eglise, ma mère, elle… ». Je me tordais sur cette chaise, touchant mes pointes de pied à rythme régulier. Je relevais un visage triste. « Oui… Une famille d’apparence heureuse et unie jusqu’à ce qu’à un moment, alors que j’ai le plus besoin d’elle, celle-ci me montre un tout autre visage ».

Je fixais la femme qui se tenais devant moi. Elle jouait avec son crayon et griffonait des mots incomprehensible sur un carnet mal vieillit. « Ma mère trouve que l’établissement de Blackwell est une mauvaise idée pour mes études, je ne lui ai jamais donné raison. A aucun moment… Dès mon entré en septembre 2013, j’ai pourtant été victime d'harcèlement de la part de plusieurs élèves dont principalement ceux du Vortex Club pour mes vues conservatrices sur la religion et le sexe… Je ne bois pas non plus d’alcool ! Seulement un peu de vin, mais modérément et religieusement. Je ne porte jamais de jugement sur les autres. Ces actions ne m’ont pas empêché d’être une élève studieuse et d’avoir rejoint quelques associations ».

La bille du stylo roulait sur le papier et la femme tourna une nouvelle page. Je détournais la tête et observais les oiseaux par la maigre fenêtre. « Il y a eu aussi une vidéo virale de moi suite à une soirée en octobre… Heureusement que Max est la. Elle a su trouver les mots justes, elle m’a écouté et aidé alors que j’étais au plus bas ». J’acquiesçais un pâle sourire. « Max c’est une chouette fille, comme un ange tombé du ciel, on passe beaucoup de temps à boire du thé. Elle a même complimenté mes dessins, elle pense qu’ils pourraient convenir pour des livres pour enfants. Je joue aussi de la musique, du violon. J’en fais le matin pour ne pas déranger les autres. Les œuvres de Mozart principalement.
Ah, et j’ai un lapin, enfin une jolie lapine noir et blanche du nom de Alice »
.


La séance terminée, je sortais de la sale glaciale raccompagnée par le grincement d'un stylo sans âme.


Qui se cache derrière l'écran ?
Ton pseudo
Pseudo et/ou prénom ϟ Eleven.
Âge ϟ 25 ans.
Scénario, personnage existant dans le jeu ou personnage inventé ? ϟ Personnage existant dans le jeu.
Tu penses quoi du forum ? ϟ Très beau, même si je me suis (un peu) perdue au début.
Tu viens combien de jours par semaine ? ϟ Le plus possible…
Où as-tu connu le forum ? ϟ Une amie m’a parlé de deux cosplayeuses de LYS, j’ai regardé le FB qui m’a conduite ici.
Autres ? ϟ Je suis une geekette.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Mer 19 Oct - 22:44


Votre histoire

« Nath… Nathan ? Ou es tu je t’en supplie… » Dans un râle à peine audible j’articulai son prénom aussi fort que ma voix brisée ne le pouvait. Je ne parvenais pas à me souvenir ou j’étais. Seule, une douleur atroce dans mes membres m’obligeait à rester coucher sur le sol. Mes yeux se refusaient à s’ouvrir. J’étais complètement perdue. Je discernais une agitation autour de moi dans une pièce blanche, mais j’étais dans l’incapacité d’en deviner les personnes. J’étais à l’hôpital ? Vraiment ? J’avais si peur. Soudain je sentis une piqure dans ma nuque. Un produit se mélangea à mon sang et je plongeais à nouveaux dans le monde du silence.

Je venais d’intégrer l’université de Blackwell dans la section photographie. Je vouais un certain respect presque idolâtre à l’égard du travail de M. Jefferson. J’intégrais les dortoirs de l’académie et me liais d’amitié avec une certaine Maxine Caulfield. Je l’invitais souvent dans ma chambre afin qu’elle puisse prendre le thé. Je pense qu’elle m’appréciait. J’avais également rencontré deux filles remarquables, Stella et Alyssa, avec qui je passais beaucoup de temps. L’université de Blackwell me permettait de pratiquer la musique mais surtout d’intégrer un groupe d’étude religieuse. J’arrivais aussi à continuer mon programme de repas à domicile.

Mais je n’avais pu continuer après la journée du 4 octobre. Ou plutôt la soirée… Depuis plusieurs jours, le Vortex Club placardait sur tous les murs de l’académie des affiches de leur prochaine fête. Je sais que cet univers un peu de débauche ne me ressemblait pas. Mais je n’étais pas fermée d’esprit. Ma croyance et mes convictions ne m’empêcheraient pas de rencontrer du monde et rien de mieux qu’une soirée du Vortex Club, n’est ce pas ? Ce qui c’était passé durant, j’ai honte de le raconter. Honte puisque je ne me souvenais plus de rien. Je savais que je n’avais bu qu’un verre de vin, un seul ! Et qu’à un moment de la soirée, ma tête tournait tellement que Nathan Prescott me proposa de me conduire à l’hôpital. Après quelques brides de souvenirs… Je m’étais réveillée le lendemain, à moitié dénudé, devant ma chambre de dortoir. Depuis, tout changea…

Stella et Alyssa arrêtèrent de me parler. Me laissant dans mon inquiétude. Celle-ci fut de courte durée quand une vidéo virale circula dans tout Blackwell. Les personnes gloussaient à mon passage dans les couloirs, je me faisais bousculer, harceler,… Je pris mon courage à deux mains et je regardais avec frayeur la vidéo de la soirée. La croix de mon collier roulait entre mes doigts, pendant que des images d’une autre moi défilaient devant mes yeux. J’étais horrifiée. Je me pavanais presque morte sur la piste de danse du Vortex Club, pendant que Victoria Chase et toute la bande me regardaient et rigolaient en me pointant du doigt. J’étais tout simplement pathétique. J’espérais au fond de moi que la vidéo ne parvienne jamais à ma famille. Mais qu’avait fait Nathan Prescott ? Il me sembla que c’est le 7 octobre que l'harcèlement se poursuivit directement en classe. Alors que M. Jefferson détaillait son cours, Taylor Christensen m’envoya en plein visage une boulette de papier. Je ne voulais pas me battre. Désespérée, je me tournais vers ma feuille. Je dessinais sur celle-ci un ange avec une inscription « So Lonely ». Oui… Je me sentais tellement seule. A la fin du cours, Max s’approcha de moi pour me parler. J’avais tellement de chose en tête que je ne lui répondis qu’à moitié. Elle était tellement pâle et semblait déjà préoccupée. Je restais la, quelques minutes, assise sur cette chaise. Ici, au moins, personne ne viendrait m’embêter. Après avoir discuté avec Max et Victoria, Jefferson me demanda de l’aider à ranger quelques matériels de photos.
L’après midi, alors que je marchais en direction des dortoirs, David Madsen m’agrippa violemment. Persuadé que je faisais partit du Vortex Club, il m’aboyait dessus me parlant de drogue, de Nathan Prescott, de la soirée, … Si Max n’était pas intervenue, je ne sais pas comment cette conversation se serrait terminée. Je m’empressais de partir, sentent les larmes me monter aux yeux. Pourquoi les gens étaient si cruels envers moi ? Je rejoignais ma chambre, le cœur saignant arrachant  ma poitrine à chaque battement. Assise sur mon lit, la tête enfoncée dans les mains, je n’avais pas vu que le ciel pleurait lui aussi, pleurait à en vomir de la neige.

Le matin du 8 octobre, lorsque j’aperçus le courrier qui avait été glissé sous ma porte, je me raidis aux noms griffonnés dessus. Ma tante Marsh ainsi que mon père m’avaient écrit. Mon père apposait ces simples mots « Katie, you’ll always be my brightest light against the dark ». Effondrée, je tombais sur le sol. Ils étaient au courant pour la vidéo. La honte s’abattait sur moi aussi violemment qu’une lame. La lettre de la tante Marsh fut tellement accusatrice, que je ne trouvais les mots pour en parler. Je me saisis de mon téléphone les mains tremblantes, j’espérais ne pas avoir reçu d’appels ou de messages cette nuit. Rien. Sauf une icône m’annonçant un mail. Les larmes commencèrent à emplir mes yeux et le message de ma mère apparut. Elle m’expliquait que le proviseur l’avait appelé au sujet de la vidéo, qu’elle espérait que je ne déshonorais pas la famille et me demandais de prier pour mon pardon. Je regardais l’heure, mon âme avait quitté mon corps. Il fallait que j’aille me préparer. A contre cœur, je me rendis à la salle de bain commune. Max arriva à ce moment. J’avais besoin de la voir. Je lui prétextais le besoin de mon livre « Le Pays d’octobre » et l’invitais à passer dès qu’elle le pourrait. Je retournais dans mes problèmes, fixant la glace sans un mot. Victoria et Taylor arrivèrent à ce moment, remuant sans cesse le couteau dans la plaie et m'harcelèrent sur la vidéo virale. Elles gloussaient. J’avais si mal. Je m’empressais de retourner dans ma chambre. Dans le noir, Alice – mon lapin – pour seule compagnie, j’attendais. Quoi exactement ? Je ne pouvais le dire… Je me mis à dessiner mes malheurs, recouvrant le sol de plusieurs feuilles d’un revers de main. Max arriva enfin. Elle me parla de David. Je lui confiai tout : l’harcèlement de David,  la vidéo virale, Nathan et sa drogue, mais images flous, ma peur,… Alors que je lui demandais une réelle aide, Max me conseilla d’avoir plus de preuves. Je me sentais tellement mal, l’avait elle véritablement remarqué ? Sèchement, je lui indiquais de poser le livre et elle comprit qu’elle devait prendre congé. Je m’allongeais à nouveaux sur mon lit, la bible à la main, j’apposais des annotations. Je me sentais souillée et impure, je ne méritais pas d’aide. Je me réveillai un peu plus tard, apeurée, j’attrapai mon téléphone et composa le numéro de Max. Elle me répondit. « Max j’ai peur »… Je savais très bien qu’elle était occupée. Je n’avais qu’elle et j’avais l’impression de la déranger. Je mis court à la conversation, préférant lui écrire un message. Si elle savait... Non si ILS savaient à quel point je me sens mal… « Merci Max d’avoir étais la, tu es mon amie ». Je me dirigeais vers le cours de M. Jefferson, marchant dans le couloir tel un zombie, tête baissée, je devais parler à quelqu’un d’autre. Mme. Barenchi, l’infirmière de l’école, m’attrapa gentiment l’épaule. Elle voulait discuter de la vidéo virale. Encore des questions sur cette satanée vidéo ! Je coupais court la conversation. J’étais persuadée que seul M. Jefferson possédait les mots justes afin de me soutenir. Je m’empressais d’aller parler à mon professeur. Notre discussion ne se passa pas comme prévue. Au lieu de me soutenir, il rejeta la faute sur moi, me demandant même si je n’étais pas un peu responsable de tous ces événements. Pourquoi personne ne voulait m’aider ? Ma famille, mes amis, M. Jefferson, tout le monde semblait être contre moi. Ma tête cherchait à éclater, je n’en pouvais plus de souffrir, mon cœur déchirait ma poitrine avec force,… Seigneur je vous en supplie…
En pleure, je disparus dans les couloirs, me dirigeant sous la pluie en direction des dortoirs. J’atterris sur le toit s’en m’en apercevoir, la tête haute, les joues creusées par les larmes, je fixais le rebord du bâtiment. La seule solution apparaissait comme une évidence. Au final, je me demandais s’il n’y avait pas une personne qui m’écoutait dans mon malheur. Les yeux rivés au ciel, j’avançais le long de la paroi glissante. En bas, s’agglutinaient les élèves et professeurs, certains portable à la main. J’allais pouvoir quitter ce monde de paraitre.  « Merci mon Dieu ». Je fermais les yeux, face à eux, la pluie balayait mon corps comme pour me laver de mes péchés. J’étais repentie, je pouvais partir en paix. Au moment de sauter, j’entendis la voix de Max à travers le rideau de gouttes. Comment était elle arrivée si rapidement à moi ? Elle me déclara être mon amie, qu’elle réunissait les preuves prouvent que Nathan m’a drogué,… Mais, pour moi, tout arrivait trop tard. Je vivais dans un cauchemar depuis tant de jours, je désirais à tout prix remonter le temps et tout effacer,… Alors que tout semblait perdu, Max évoqua mon père, sa carte et son inquiétude pour moi. Mon esprit fusa, ma famille, mes sœurs, mon père et en dépit de sa réaction ma mère,… Je ne pouvais leur infliger une telle douleur. Mon amie me prit dans les bras. La tête enfouie dans son cou, je ne parvenais pas à retenir mes larmes. J’étais soulagée. Elle m’aida à descendre du toit. En bas, elle fut accueillit en héros. Le SAMU m’amena. Avant de partir, j’échangeai au loin un sourire avec Max, mon ange gardien. Le soir, le ciel dévoilait une bien étrange éclipse.

Je passais les jours qui suivirent en observation, alitée au centre médical d’Arcadia Bay. Je reçue beaucoup de visite dont celle de Taylor. Elle c’était longtemps excusée et m’avait offert des fleurs me proposant même de m’aider avec les cours à mon retour. Max passa également me voir, elle semblait heureuse. Elle complimenta mes dessins et je lui proposais de prendre des photos pour illustrer mon futur livre. Nous avions retrouvé une complicité qui me fit chaud au cœur, allant même pour rire jusqu’à parler d’un projet de salon de thé sur Portland. Elle s’empressa aussi de me donner des nouvelles d’Alice. Mon lapin me manquait terriblement. Avant de partir, elle m’annonça que Nathan avait été exclu. Ma journée s’acheva sur des notes positives. Dans mes prières, je remerciais mes amis, ma famille, dieu...  d’être toujours de ce monde. Un peu plus tard, pour remercier Max, je lui envoyai le numéro de chambre de Nathan, je lui demandais également de remercier Warren pour sa gentillesse. Le lendemain, ma famille passa me voir, une tornade était annoncée et je devais quitter l’hôpital plus tôt que prévu. Celle-ci apparaissait dévastatrice, et ma famille décida de nous amener à Portland loin de toute cette agitation. Durant ma longue absence de Blackwell, je gardais contact avec Max. Taylor venait de temps en temps m’apporter des cours. Elle avait totalement changé et j’avais réussi à lui pardonner. Malgré les réticences de mes parents, je désirais ré-intégrer les dortoirs de l’université afin d’être proche de mes amis. Taylor avec sa nouvelle voiture passa me chercher un matin afin de me conduire à Blackwell, elle me parla de vêtements, des événements de l’académie, du Vortex Club toujours présent,… Je l’écoutais sagement tout en regardant par la vitre du véhicule. J’allais enfin être réellement chez moi.

Ma chambre n’avait pas changé, tout était resté à sa place. Je me chargeais d’ouvrir les rideaux et les maigres rayons du soleil illuminèrent la pièce. Je soupirais de bonheur en m’allongeant sur le lit. Ma main effleurât les dessins morbides qui jonchaient encore le sol. Je m’en voulais terriblement d’avoir agis si égoïstement. Il fallait que je parle à Max, qu’elle accepte à nouveaux mes excuses. Je devais aussi retourner au groupe d’étude religieuse, voir Warren, parler avec mes amis,… Je me sentais un peu plus rebelle dans l’âme depuis que j’avais communiqué le numéro de chambre à Max. Pourtant, je ne pensais pas avoir totalement changé, j’arborais encore la bague de chasteté à mon doigt et le pendentif en croix doré était encore soigneusement posé sur mes vêtements. Malgré les demandes incessantes de Taylor, ma tenue demeurait fidèle à mes principes. Je ne désirais pas changer surtout que mon dégout pour Nathan Prescott était toujours présent. Je devais sincèrement parler à Max. Le cours de Jefferson allait commencer, j’appréhendais mon nouveau jour, mais je savais à présent que mes amis seraient tous la pour me donner des ailles et me protéger. Je me levais et ramasser les sombres dessins de cette vie passée. Les déchirants un à un, je l’ai jeté en passant la porte du dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 70
Côté coeur ? : Célibataire, amoureuse de Courtney Wagner
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : Cheval
Date d'inscription : 03/10/2016
Emploi : Étudiante de l'université Blackwell
Localisation : Dortoir des filles

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Mer 19 Oct - 22:50

Bienvenue Kate et bon courage pour ta fiche :smile:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://returnoftheforce.forumactif.org/
Time Lady
avatar

Time Lady

Messages : 282
Côté coeur ? : Il semblerait qu'une punk aux cheveux bleus occupe de plus en plus ses pensées...
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : La biche
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : Etudiante en photographie & time goddess
Localisation : Arcadia (G)Bay

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Mer 19 Oct - 23:36

OUIIII MA KATOU EFOKOZEIFZOEFOZEKFOEZKFOKEZF :sex: :supermax: :owii: :love2: :sex2: :grr: :fou: :fou:

Je suis trop contente, bienvenue ici :brille:

Pour ce qui est de la sexualité de Kate: tu es totalement libre de choisir ce que tu veux!

_________________



"Fuck that! No way! You are my number one priority now. You are all that matters to me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 32
Côté coeur ? : Un vortex qui aspire le moindre sentiment pour ne laisser que le vide
Age du personnage : 19 YO
Animal Spirituel : La biche. L'animal a une symbolique forte, personnification des attributs féminins comme la grâce, la douceur, la sagesse, la fragilité et la vulnérabilité. Autant d'armes de séduction massive dont use avec allégresse la sorcière qui l'invoque.
Date d'inscription : 17/10/2016
Emploi : Des mains qui trainent dans la crasse en attendant qu'elles touchent les étoiles

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Mer 19 Oct - 23:53

KAAAAAAAAAAATE ! :cute:
Pauvre petit lapinou, on a tellement envie de te câliner. :hug:
Je suis impatiente de lire ta fiche et voir comment la petite va évoluer. :ouii:
Bon courage pour la rédaction de la fiche et bienvenue à AB. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Jeu 20 Oct - 0:02

Je vous remercies pour l'accueil de ce personnage que j'affectionne et j'espère me montrer à la hauteur de vos attentes sur Kate.
J'espère également parvenir à créer son histoire demain, voir après demain grand maximum afin de me mettre à RP rapidement.

Concernant sa sexualité, étrangement je suis indécise (alors que j’étais partie avec une idée en tête). Je verrais selon l’évolution des rencontres (je changerais la fiche à ce moment).

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Jeu 20 Oct - 0:28

Oh génial! J'avais hâte que quelqu'un choisisse ce personnage, bienvenue à toi et à très bientôt c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
avatar

Messages : 56
Côté coeur ? : Coeur spirituel, physique, mental ? Soyez plus précis.
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : Chouette
Date d'inscription : 17/10/2016
Emploi : Etudie et anime une radio pirate sur le campus

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Jeu 20 Oct - 12:44

Katie :heart: :heart: :heart:

Welcome here sweetie :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scary Punk Ghost
avatar

Scary Punk Ghost

Messages : 85
Côté coeur ? : Does a missing love can leave a place to another one which is blooming again from the past ?
Age du personnage : 19ans
Animal Spirituel : Morpho bleu
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : None
Localisation : Très certainement dans ma piaule entrain de fumer.

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Jeu 20 Oct - 14:59

Hello douce lapine !
Plus sérieusement, bienvenue ! Contente de voir la petite Katie rejoindre nos rangs ! T'inquiète pas on tiendras Icky Vicky en laisse pour pas qu'elle te fasse du mal !

Oh et hésitante sur la sexualité de Kate, vilaine fille *hochement de sourcils provocateur*
Autrement je comprend tout à fait, t'inquiète pas, de toute manière c'est des choses qui peuvent évoluer durant les RP comme tu l'as dit. Je suis impatiente de lire ton histoire !

Puis contente que notre page cosplay t'es conduite jusqu'ici !

_________________
It has been said something as small as the flutter of a butterfly’s wing can ultimatly cause a typhoon halfway around the world.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Ven 21 Oct - 17:55

Oh je n'avais pas vu vos messages !

Je vous remercies à toutes. Je me replonge dans l’écriture de l'histoire de Kate, si jamais il y a un paramètre que je n'ai pas pris en compte ou que j'ai oublié, n’hésitez pas à me le dire.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 40
Côté coeur ? : Célibataire, amoureuse
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : Le renard
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : Étudiante

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Ven 21 Oct - 18:44

Heyy Katie! :3
Bienvenue sur le forum en espérant que tu t'y plait ! On se parle bientôt j'espère ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Sam 22 Oct - 13:03

Bonjour Brooke, c’est avec plaisir que j'espère apprendre à te connaitre d'avantage. Surtout que il pourrait y avoir un quiproquos vis à vis de Warren (si ça te conviens ?). On peu en discuter par MP si ma fiche est validée.

J'ai fini, finalement je n'ai pas tellement écrit, simplement relater l'histoire vue du côté Kate. J'espère que vous prendrez plaisir à lire et que cela ne posera pas de problèmes. J'ai également retourné sa description du point de vue "RDV chez une Psy".

Je tiens à m’excuser d'avance en vu des fautes que vous pourriez déceler, j'ai toujours eu de grave soucis de temps et l'imparfait / passé simple me pause parfois des soucis.

Même si il est pas obligatoire voici le MDP : [I was eating those Pancakes]
Revenir en haut Aller en bas
Scary Punk Ghost
avatar

Scary Punk Ghost

Messages : 85
Côté coeur ? : Does a missing love can leave a place to another one which is blooming again from the past ?
Age du personnage : 19ans
Animal Spirituel : Morpho bleu
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : None
Localisation : Très certainement dans ma piaule entrain de fumer.

MessageSujet: Re: Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »   Dim 23 Oct - 21:17

Désolée du petit temps pour avoir validé la fiche, Max et moi on était occupées !

Parfait pour le code même si il n'est pas obligatoire ça fait plaisir que les gens le voit **
Et impatiente de RP avec toi petite Katie ! T'as un bon niveau !


Génial ! ♦Tu es validé(e)!.

Tu es désormais libre de commencer ton aventure dans Life Is Strange!
Tout d'abord, je t'invite à te rendre ici pour ouvrir un sujet afin de définir la chronologie de ton personnage et le suivi de tes rp !
Ensuite, d'ouvrir ta fiche de lien ici!
Pour avoir un endroit où dormir, ça se passe là.
N'oublie pas non plus, si tu n'es pas un étudiant, de nous signaler quel métier tu fais pour qu'on oublie pas de te rajouter à la liste qui se trouve ici.
Si ton personnage a envie de faire parti du Vortex Club, tu peux postuler auprès de Nathan ici!

Je te souhaite un bon jeu parmi les fous :fou: !

_________________
It has been said something as small as the flutter of a butterfly’s wing can ultimatly cause a typhoon halfway around the world.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kate Marsh... « Sorry to be a drama queen »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn
» No More Drama
» Kate Weasley [Validée]
» N. Liberty Parkson ► Mary-Kate Olsen
» CORNELIA VON HOHENZOLLERN ► Kate Harrison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life Is Strange :: Registre des habitants :: Présentations :: Fiches validées-