Partagez | 
 

  Miel vous raconte une histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Miel vous raconte une histoire.    Jeu 6 Oct - 21:12


Miel Roseburgh
feat Alice Glass


I've got to be direct
You're standing on my neck...



Nom Roseburgh. Pas rosebud. RosebuRGH ϟ Prénom(s): Miel ϟ Age 26 ϟ Date de naissance : 6 mars 1988 ϟ Origines: Sa mère est d'origine française, et son père Américain.   ϟ Sexe: Fille trans mais personne n'est au courant.   ϟ Sexualité: Homoflexible Rôle à Arcadia Bay: Etudiante , musicologie Animal spirituel: Renard Autres détails: A joué dans deux groupes punk/cold wave de renommée moyenne



Tell me everything about you.
You speak and speak but I hear nothing.



Miel est plutôt grande, elle fait un bon mètre soixante-dix, a les cheveux noir d'origine. Ils sont décolorés en ce moment, mais elle a souvent changé de style. En parlant de style, ses vêtements de prédilection sont ce qu'elle trouve de propre et de plus confortable, même si elle tourne souvent autour des mêmes chose, comme des petites jupes très simple, des pulls sport en polaire, des shorts noirs, des tshirts de groupes dont tu n'as jamais entendu parlé. Et sa parka aux poches immenses qu'elle traîne depuis au moins six ans. C'est quelqu'un d'assez peu superficiel malgré le semi-soin qu'elle apporte à son apparence et ses quelques accès de narcissisme. Elle n'aime pas trop être prise en photo, cela dit. Toujours le sourire au lèvre et un brin remuante, elle se relève de ses années difficile avec beaucoup d'entrain et aime pouvoir aider les autres, ou au moins, eux aussi, les faire sourire. C'est plus ou moins une "fausse extravertie". Elle préférera vous parler de n'importe quoi plutôt que d'elle précisément car elle est plutôt réservée et met un peu de temps à considérer les gens comme plus que des connaissances sympathiques. Elle adorera en revanche vous parler de musique, de ses dernières lectures ou découvertes cinématographiques, là-dessus pas de problèmes! D'ailleurs en parlant de livres, sa bibliothèque et son goût de l'écriture et du langage peuvent être considérés comme une partie intégrante de sa personnalité. Ses auteurs favoris sont surement Sartre, Orwell, Hugo, Vian. Elle cite aussi souvent Proust, Tolstoï et Joyce quand elle a bu et qu'elle veux se sentir un peu épatante.

Miel est assez remuante et fuit l'ennui comme la peste en général.  

Elle est aussi délicieusement capricieuse, patiente seulement quand ça peut l'arranger, ponctuelle, méthodique, manipulatrice dans les conversations mais jamais par intérêt ou pour faire "du mal". Plus pour aller pécher la vérité. Souvent pour s'en amuser, même si elle n'est pas trop moqueuse. Elle aime les "running gags ", utilise souvent les mêmes expressions et à une distinction particulière. Fume beaucoup trop. Elle voudra t'embêter. Elle te dépannera une clope sans te connaitre, elle te fera rire, elle viendra chez toi et repartira le matin avant que tu te réveilles sans que toi tu la connaisses.


Qui se cache derrière l'écran ?
Ton pseudo
Pseudo et/ou prénom ϟ Felix, Bleus-gris sur quelques réseaux sociaux artistique
Âge ϟ 21!
Scénario, personnage existant dans le jeu ou personnage inventé ? ϟ Sorti de ma caboche.
Tu penses quoi du forum ? ϟ C'était inesperé que je retrouve un forum qui me botte autant après toutes mes déceptions niveau rp.
Tu viens combien de jours par semaine ? ϟ je pourrais surement me connecter presque tout les jours, c'est souvent ce que je fais. c:
Où as-tu connu le forum ? ϟ Par le biais du staff!
Autres ? ϟ Joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Jeu 6 Oct - 21:21


" Ça serait trop long à raconter! et toi? "

Elle n'a toujours pas l'air décidée alors je vais le faire à sa place vu que je suis bien gentil. Elle est née dans une famille catholique peu pratiquante, mais qui avaient tout de même beaucoup de principes assez encrés, dans une des villes qui bordent Arcadia bay. Presque un village. Pas grand chose à faire quand on déteste la piscine. Pas de club de foot au départ. Une des plus petite ville des alentours, vraiment. C'est en traînant à la bibliothèque (surtout au rayon bd à l'époque.) et en faisant les cents pas avec John, son chien, qu'elle rencontre ses futurs comparses musicaux. ( Pour l'anecdote, ayant de petites bases de français elle avait appelé son malamute comme ça car le beige de son pelage tirait vraiment un peu sur le jaune.) Peu après son exclusion, elle dit une première fois à ses parents qu'elle aurait préféré être une fille, mais ils ne prêtent d'abord pas beaucoup de sérieux à sa déclaration pourtant réfléchie, et continuent de l'appeler " Mike" vu qu'elle n'avait pas encore choisie de prénom de toute façon. Elle se dit que Mike pourrait tout à fait être un prénom de fille, et que Mike pouvait tout à fait jouer au foot si seulement il y avait un club dans sa ville. Peu après son exclusion, elle eu plus de temps à passer avec ses quelques bons camarades, qui lui montrèrent ce qu'eux et leurs frère plus grand faisaient de   leurs mercredi et samedi après-midi. De la musique Crénom-de-nom!! Son père jouait de l'orgue parfois, à l'église, et elle avait déjà bien entendu des choses un peu plus rock'n'roll à la radio, mais ça, ça, sous ses yeux, c'était quelques chose. Les autres sont tous un peu plus âgés, au moins d'un an. Ils lui lèguent ce qu'ils savent faire avec une guitare ou une batterie. Cody , c'est comme ça qu'il s'appelait, jouait déjà de la basse dans un groupe d'Arcadia Bay à l'époque, mais il proposa à deux de ses amis et à elle d'en monter un autre, pour s'amuser. Elle l'aime bien, parce que c'est grâce à lui que tout les autres se sont mis à l'appeler " Miki " , il l'a fait chanter et lui parlait toujours beaucoup, et même quand les autres partaient goûter ou dîner, ils restaient juste là, dans les pelouses, cachés dans les vergers ou à son appartement, à discuter des heures. Viennent les vacances d'étés 2003. Après quelques remontrance suite à l'annonce de son premier redoublement, Mike a 15 ans. Mike en a marre. Elle met tout au clair, et ses parents au départ très répréhensifs finiront par accepter ses goûts, ses occupations, ses cheveux longs et le fait qu'elle ne quitte pas ses chaussures méduses à paillettes et  le t-shirt "god save the queen" au nom outrageux que son ami Cody lui a offert. "S'ils savaient quel âge il avait, il ne me laisserait probablement plus aller chez lui... "

Malgré quelques moqueries, des enfantillages, la puberté toujours encombrante pour un pré-ado transgenre et sa fut-timidité, Mike suit ses aventures bon-enfants, entre devoirs, goûters et répétitions. Elle choisit son nouveau prénom, elle s'est dit que " Honey " en français, c'était mignon. Elle se fait quelques amies filles, surtout pour pouvoir prétendre dormir chez elles le week-end et continuer de traîner avec Cody. Il lui montre ses cours, qui ont l'air tellement compliqué, des films sur les intelligences artificiels, les recherches qu'il fait et toujours tout un tas de trucs compliqués. Le groupe commence à se faire une toute petite renommée dans les alentours, à force de jouer dans les salles des fêtes et quelques bars, jamais trop tard car elle est jeune, encore, les autres essaient de ne pas l'oublier quand ils parlent de certaines choses devant elle.

Pour l'anniversaire de ses seize ans, il lui offre une de ses vieilles guitare, pour qu'elle puisse jouer sans forcément venir chez lui.
Lui, il a vingt-trois ans, c'est pas si vieux, au final. Mais ses études commencent à lui prendre du temps. Alors parfois ils ne se voyaient qu'une heure ou deux le dimanche, à cette période. Elle, commence à se lasser des cours, car on lui dit qu'artiste, surtout musicien, surtout avec le peu qu'elle sait faire, ça suffira pas, et qu'elle ne sait pas trop quoi faire d'autre que de continuer à dévorer les livres que son meilleur ami lui conseille et de continuer de jouer le plus souvent possible. Elle se dit qu'elle aimerait bien être prof pour apprendre et apporter aux gens comme il le fait. Peu après cette période, un des membres part, car ses parents déménagent plutôt loin. Tout le monde pleura toute la journée et le jour d'après, il promet de passer dans le coin chaque fois qu'il le pourra. Miel devient la gratteuse principale et plus présente dans le groupe. Elle rougit parfois quand son comparse lui explique certains textes qu'il lui fit chanter depuis certains temps. Elle redouble sa seconde aussi, car certaines nuits elle sort par la fenêtre de sa chambre, traverse les trois petites rues qui les sépare en pyjama snoopy rose, et sonne à l'interphone de Cody pour qu'il lui ouvre.

Il essaye de la raisonner par rapport au fait qu'elle finira par se faire prendre et qu'elle a besoin de sommeil, mais Miki ne fait toujours que ce qu'elle veux. Elle lui "emprunte" des cigarettes et de temps en temps elle goûte de la bière dans ses verres. Il lui refile les anciens vêtements de sa soeur, il lui montre comment mettre du vernis sans trop déborder. Elle se demande toujours ce qu'il voit en la regardant, est-ce qu'il a toujours cette image du ladyboy ou de la petite fille que tout le monde protégeait et dévergondait du même temps ? Elle se demande pourquoi il a l'air triste parfois. Il lui pose souvent cette question. Elle répond que c'est à cause des gens, des murmures des gens, à cause d'elle à se sentir seule au milieu d'eux tous, qu'elle a peur de muer, et que même avec les efforts de compréhension qu'on eu ses parents à son égards, ils ne voudront surement jamais la faire voir un psy qui lui prescrirait des hormones, ou au moins des bloqueurs. Il lui promet de l'aider avec ça , les papiers, les aides, les médecins et même le coût du traitement s'il le faut. " - ça doit pas être grand-chose, ça me dérangerait pas si ça peut t'aider, mais t'inquiètes pas de ça pour l'instant. " Miel ne sait jamais trop comment demander les choses, surtout à eux, alors elle se sent rassurée sur ce point, désormais. Elle se demande pourquoi il voudrait bien se donner tant de mal et pourquoi tout le monde n'est pas aussi simple et mais intéressant et complexe que lui. Est-ce qu'elle lui plairait un jour? Est-ce qu'elle pourra essayer de lui plaire, en vraie fille? Majeure ?


interlude musicale

Un soir, il lui parle de l'équipe féminine d'Arcadia Bay, vu qu'il avait su pour sa déception de ne pas avoir de club de football ici, et qu'elle n'aurait jamais voulu être confondue avec les garçons s'il y en avait eu une. Il la présente au club et réussi même à faire bonne figure auprès " des vieux". Une chemise repassé, coiffé et sans noir sous les yeux, ça le changeait tout à fait! Il réussi à obtenir l'autorisation de l'emmener en voiture les mercredis. Elle est censé remonter ses notes pour que "cet arrangement puisse durer" , alors elle fait quelques efforts et se fait aider par le reste du groupe d'amis avec ses leçons et ses exercices à la fin des sessions. Elle dispose même de plus de temps. Tout avait l'air d'aller si bien. Si bien, même si les gens de son âge, au lycée sont durs, et même si le lycée est dur avec toute ses pressions et ces incertitudes perpétuelles qu'ont vous fiche entre les pattes, tout simplement.

- Miel ?

Miel, est-ce que tu ne veux pas continuer à partir de ce point, c'est quand même ton histoire...


- Il avait une petite amie et il m'avait RIEN DIT!!!

- Quelle époque?
- Quelle importance?
- C'est juste pour situer dans le temps du récit..
-- On était en 2005, j'avais pas tout à fait 17 ans, lui venait d'en avoir 25. J'ai toujours un peu honte de me dire que je voulais mourir à cet âge alors que c'était rien comparé à ce qu'il s'est passé ensuite. En y repensant j'ai vraiment honte, d'avoir été aussi jalouse et tout ça... Je l'ai vu à une représentation qu'on faisait. On avait été vraiment bon, elle était tout devant, à peine plus âgée que moi, elle le bouffait des yeux et j'ai tout de suite deviné. J'ai crû que mes doigts allaient me lâcher, j'ai crû vomir de jalousie. Mes parent commençaient à sérieusement me les briser par rapport à mes notes, mes fréquentations et le fait que je commence à sortir, mais surtout quand je sortais avec Cody. Ça m'a fait encore plus mal de devoir leur donner cette information maudite pour qu'ils me lâchent. Ça à peine marché, ils ne lui ont jamais fait confiance alors qu'il n'avait jamais eu de geste déplacé envers moi malgré toute l'affection que l'on se portait, l'innocence sur-simulée outrageante dont je pouvais faire preuve, malgré que l'on se soit parfois endormis dans le même lit, il ne m'aurait jamais touché. Ou du moins jamais forcé à quoi que ce soit qui m'aurait déplu. J'aurais eu l'âge après tout... Enfin bref. J'ai littéralement dépéri, alors qu'on avait tout le temps été amis et que ça n'avait rien changé puisque je ne m'en était jamais rendue compte mais... J'ai pas su faire avec. J'étais à la veille du Bac, façon de parler, mais j'ai arrêté d'aller en cours, ayant un double de ses clefs je passais mon temps à répéter en secret pour qu'il soit bluffé de mes progrets et à composer des trucs dans mon coin. Mes parents étaient fous, puis vite ils ont plus trop su quoi faire. Ils pensaient que c'était à cause de ma transexualité et de John, mon chien jaune qui s'était fait percuter il y a peu. Ça aussi, ça m'avait foutu une sacré claque par-dessus tout. Pauvre chien Jaune, j'ai presque pas parlé de lui dans les notes que j'avais faite pour mon résumé, mais c'était surement mon second meilleur ami.
J'ai juste laissé couler tout ce qui était brûlant sur moi en espérant que ça passe. Cody espérait que je reprenne les cours l'an prochain, j'ai évité ce sujet et de dire que je ne comptais rien faire à ce sujet pour ne pas trop l'agacer. On a passé le clair de l'été ensemble, je n'étais plus souvent chez moi. Ça leur évitait de supporter mes humeurs. Il ne me parlait toujours pas plus que ça de sa copine, il ne la qualifiait jamais comme telle mais par son prénom, et ni de certains de ses problèmes plus ou moins liés à elle.  


- Ca va aller?

- Hm... ouais. On a eu une sacrée bonne période au final, juste après ça. Enfin... on rattrape pas le temps, je regretterais toujours la simplicité de mes années collège, et de ma petite routine dorée où il ne se passait jamais rien de grave, mais quand on peux soutirer tout les instants de bonheur possible, au milieu de deux zones de turbulences dans le temps, c'est bien aussi.
On a donné un concert à une fête à l'Université d'Arcadia Bay, pour l'anniversaire de Cody. Il m'avait offert la guitare que j'ai toujours y'a à peine deux ans, mais je me sentais grandir vite à ses côtés, comme si j'essayais de le rattraper.

...
J'aurais bien aimé. Ce soir-là, donc, j'ai eu un accès de courage, je l'ai embrassé après notre set. Un bon gros palot!


- Tu peux être fier de ça, si tu l'avais jamais fait? Vous auriez pas connu ces moments.


- A vrai dire il a pris ça pour de la camaraderie, ça l'a fait rire. Enfin ça jusqu'à ce que sa petite amie lui fasse une scène... Puis il a recommencé à en rire. On a passé la soirée chez lui sans elle, c'était absolument... c'était une soirée délicieuse. Je lui ai montré mes chansons, c'était un peu maladroit, mais il avait réellement bien aimé je crois. J'en avais fais deux en français, ça avait un côté confidentiel. Il a réussi à me convaincre de retourner au lycée quand l'été serait fini. C'était un poids en moins de réaliser que j'avais pas besoin de tout dire pour que ça arrive jusqu'à lui, que ça le touche et qu'au final... Il a finit par comprendre même si on en a pas trop parlé.


interlude musicale

Puis il a finit par me dire pourquoi il ne nous avait jamais fit rencontrer. C'était une fille qui avait un peu grandi avec la rue, elle créchait dans un squat d'artistes, très propre contrairement à l'idée qu'on peut avoir de ce genre d'endroit, et en réalité c'était une fille très appréciable, mais qui avait juste des fréquentations variées, des attitudes provocatrices et ce qui va souvent avec ce qu'on peut appeler les mauvaises fréquentations. Sans qu'il me le dise réellement, je compris que lui aussi en prenait, et qu'elle l'avait emporté avec elle là-dedans. Pour ça je ne pu jamais éprouver une once de sympathie à son égard. Il la plaqua un peu avant la fin de ses études, et décida de prendre une année sabbatique. Pour pouvoir se focaliser uniquement sur la musique, ce groupe qui avait tenu bon et qui avec lequel on avait grandi, se remettre de ses émotions, et à la sobriété. Il m'aida avec les médecin, je n'en parlais même pas à mes parents en premier lieu. Il changea d'appartement, j'étais presque tout le temps à Arcadia Bay, puisque le nouveau lycée et lui y étaient. On faisaient des balades sur la plage, je laissais déjà un peu tomber le football, on courait à travers les lignes de pins et les ronces dans les bois au lieu de ça, on dansait ivre et il me relevait, absolument à chaque fois, à chaque moment de ma vie, il a été là pour me relever.
Il était heureux comme un pape car l'an prochain il aurait un poste de prof. C'était assez énorme. Il y enseignerait des choses qui lui semblait très basiques, mais un emplois dans ce que vous savez et appréciez de faire, ce n'est jamais rien. J'étais un peu inquiète qu'il ai toujours des rendez-vous tard près des campus avec des gens dont il taisait le nom et la provenance, mais il avait toujours su me cacher cette facette, peu par honte, plus pour me protéger et que je ne soit pas tentée, moi aussi, de me vautrer dans ce genre de vices.

On s'amusa beaucoup, toute cette époque me reviens souvent sous un petit lots de souvenirs, et par tout ce que j'avais ingurgité musicalement pour mes études, un autre projet avec d'autres personnes, ce qu'on écoutait avant de dévaler des pentes d'herbes en bas des résidences en revenant d'un longue marche à pied. Moi, la vision qui tourne comme après une biture de samedi soir, tout les sens et le cœur toujours en vrac malgré tout. Un grand sourire par-dessus l'amertume omniprésente. Apprendre que rien n'est figé, pas même comment sont les gens dans le fond, que rien ne reste. Apprendre aussi que la joie se créer. Savoir la saisir au milieu de tout le reste. Trêve d'introspection, je finis par avoir mon Bac, c'était inespéré. Pour fêter ça, on décide de partir en France. Ma mère nous guide un peu, elle n'a plus tout à fait l'habitude de voyager mais elle nous as donné la possibilité de donner quelques concerts. Ma mère avait accepté qu'il prenne la même correspondance que nous jusqu'à Paris. Je me demande si la mer est loin, et pourquoi d'aussi jolis endroits peuvent être souillés à ce point. On rejoins les autres après quelques ballades assez silencieuses. Il y a un tout petit peu de monde, mais on ne s'étaient pas attendus à plus. Je suis étonné que dans une petite ville aux alentours de la banlieue parisienne, il y ai même quelques personnes qui nous connaisse. On avait joué à Seattle, déjà, un peu autour Arcadia mais rarement quitté l'état, et encore moins joué en Europe.

-Ça fait longtemps que je parle, je peux avoir mon paquet de clope, steup' ?  

Interlude Musicale

- Je sais pas trop quoi ajouter.  


- Parle de la personne qui t'as interpellé!



- Hm oui, le petit.

Il y a même un type qui nous avaient fait des dessins. Je crois qu'il a surtout fait ça pour avoir un sujet pour nous aborder. Il était là à à première et la dernière date. On a pas plus discuté que ça, mais ...
Il m'a marqué parce qu'il avait cette manière de me regarder, quand il osait, et cette manière traduite en ressenti était probablement la même chose que j'avais eu dés le début pour Cody. Il nous a dit avant de repartir à la fin qu'il aurait bientôt hâte que l'on revienne en France, je lui ai dis que j'aurais adoré pouvoir aussi aller en Angleterre. Son français était un peu difficile à déchiffrer d'autant qu'il ne vous parlait presque jamais en face. Il me rappelait moi quand j'étais un peu plus garçon manquée.

 
- J'chaurais prêt à aller là-bas !


C'est ce qu'il a dit. J'étais un peu triste pour lui et je le suis encore un peu, car nous n'avons jamais eu l'occasion de refaire de dates en Europe..
Vraiment juste avant que l'on plis bagage, il est revenu, un peu essoufflé, il m'a demandé s'il pouvait m'écrire un jour. J'ai trouvé ça un peu enfantin mais touchant, qu'il veuille nous faire un courrier de fan, je lui est répondu un peu machinalement en anglais, mais il a réussi à me suivre.

- You allow me so? Can i mail you?
( vous m'autorisez, je peux vous joindre par mail?)    



- Oui bien sur, pourquoi tu ne pourrais pas?

Je lui ai tapé une bise à la française, il a eu l'air un peu surpris et effrayé mais content en même temps. Drôle de gamin. Il m'a dit qu'il s'appelait Milovan, c'est quand même un drôle de prénom. Je me demande quel âge il pouvait avoir.

Puis nous sommes rentrés à Arcadia. L'ancienne petite amie de Cody était dans tout ses états, ou du moins les soirs où elle avait besoin de son aide pour ce qu'il me citait toujours comme  des choses d'adultes". Plus tard il me disait " Une course pour elle encore, je suis désolé, je tarde pas. " Je trouvais ça tellement craignos qu'il fasse encore ça alors qu'il allait bientôt être enseignant. Un soir il mis du temps à revenir, il avait un peu l'air perturbé.

Il s'assis en face de moi , ou plutôt il s'écroula sur son canapé en face de moi, et tenta ensuite de se contenir. Il m'expliqua qu'il ne la reverrait plus et qu'il la laisserait se débrouiller maintenant, et que vu les embrouilles et le tort qu'elle lui causait en dehors de ce genre d'affaire il l'avait menacé de la faire éloigner de lui. Je voulu lui demander instinctivement ce qu'il y avait d'autre qui le rendait comme ça, mais je pris juste un verre avec lui.

Interlude Musicale

Je pense qu'à partir de là je peux aller plus ou moins droit au but, au moins ce sera fait. Il s'était mis à surveiller certaines fêtes du Vortex Club, il disait qu'il y avait quelques chose de louche avec un des professeurs. J'ai jamais eu le temps de savoir qui. Pendant plusieurs mois je l'ai vu fouiller dans ses dossiers informatiques, et pester parce que certaines données étaient trop bien protégées. Qu'est-ce qu'il cherchait? Il revenait paniqué à chaque fois, puis un jour il n'est pas revenu. La certitude s'est installée dans l'horreur, le calme et l'hystérie en même temps. Qui m'avait pris Cody? Qu'est-ce qu'on lui avait fait? Qui avait-il de si grave? Pourquoi nous, pourquoi ça ne pouvait pas continuer ce calme?

J'ai laissé son bureau tel-quel.
Dans le coin, un cendrier gris avec quelques mégots, nos gribouillis, une tranche de pain sèche, ses centimes qu'il oubliait un peu partout pour les clopes en fin de mois, son pc portable avec toutes ses recherches enfermés dans des dossiers avec des tonnes de mots de passes, les papiers de l'appartement confirmant notre collocation. Comme s'il avait su les risques qu'il prenait. Au moins je n'étais pas à la rue avec ma douleur alors je suis resté enfermé longtemps; à me demander ce que j'allais faire, à essayer de lire, mais le sang qui bouillonnait dans mon crâne faisait trop de bruit, tout le temps.

J'ai dû annoncer la dissolution du groupe, quand au bout de deux mois personne ne l'avait vu nul-part. Je n'avais même pas pensé à cette facette de la chose, à cette place où il laissait un vide béant, ici aussi.  

Je savais plus trop quoi faire de ma vie, je savais pas trop ce que j'allais pouvoir construire d'autre quand j'irais mieux, d'ailleurs cette dernière perspective était inespérée. Je m'étais mis en tête de lire tout les bouquins de Cody, parce qu'il me semblait que je pourrais quelques instants me mettre à sa place par le biais de ses anciennes lectures, ou créer une bulle énorme autour de moi avec tout ce qu'il restait de lui qui ne soit pas un sentiment infâme. J'écrivais des pages et des pages de textes noires, je me disais que ça me servirais plus tard. J'avais 21 ans, je m'étais construite sur lui depuis le tout début. what's now?

Un soir, par nostalgie, je me connectais sur l'ancien mail du groupe, je vis que le petit gars de France avait essayé de me contacter depuis quelques semaines. C'était peut-être plus une intuition, alors. Ça disait plus ou moins qu'il aurait voulu nous écrire, ou m'écrire (avec l'anglais difficile de savoir) mais qu'en vu des événements il n'avait pas osé. Il avait l'air sincèrement attristé et désolé, et me souhaitait ainsi qu'aux autres membre un bon "rétablissement". Avec nos petits trois-milles "likes" sur facebook, on était le groupe préféré de ce petit gars. J'avais un peu bu et j'étais toute émotionnée, j'hésitais même à lui proposer de venir bientôt le visiter en France même si les finances allaient très moyennement. Je luis répondu brièvement mais au mieux, et aujourd'hui j'attend encore de ses nouvelles. J'espère qu'il va bien.

Je ne sais pas si c'est très intéressant et pertinent de parler de ces dernières années. Elles ne m'ont pas encore tant marqué j'ai l'impression. J'ai l'impression d'attendre encore de m'en remettre.
Je me suis inscrit à l'Université d'Arcadia. Les études m'aident à me focaliser sur autre chose de cours instants, même si la musique ne peux aller sans ma muse qui n'est autre que le spectre de Cody, mon ami, ce frère d'amour.

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
Time Lady
avatar

Time Lady

Messages : 282
Côté coeur ? : Il semblerait qu'une punk aux cheveux bleus occupe de plus en plus ses pensées...
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : La biche
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : Etudiante en photographie & time goddess
Localisation : Arcadia (G)Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Jeu 6 Oct - 21:31

Superbe choix d'avatar !

Soit la bienvenue du coup ! Hate de voir toute ta fiche ça m'intrigue déjà ! :brille:

_________________



"Fuck that! No way! You are my number one priority now. You are all that matters to me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 70
Côté coeur ? : Célibataire, amoureuse de Courtney Wagner
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : Cheval
Date d'inscription : 03/10/2016
Emploi : Étudiante de l'université Blackwell
Localisation : Dortoir des filles

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Jeu 6 Oct - 21:41

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://returnoftheforce.forumactif.org/


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Jeu 6 Oct - 22:20

Bienvenuuuue :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Ven 7 Oct - 4:15

Merci tout le monde! Je suis vraiment content que ça m'ai autant inspiré, surtout en utilisant un personnage plus ou moins nouveau, je m'attendais pas à écrire autant. Du coup c'est presque de l'abus, il est 4 heure du matin, j'me sens un peu pale, je crois que je devrais aller dormir. *rire*

Plus sérieusement, c'est génial, cette initiative d'avoir fondé ce forum, j'ai hâte de finir la fin de leur histoire et de commencer à jouer-crire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
Time Lady
avatar

Time Lady

Messages : 282
Côté coeur ? : Il semblerait qu'une punk aux cheveux bleus occupe de plus en plus ses pensées...
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : La biche
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : Etudiante en photographie & time goddess
Localisation : Arcadia (G)Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Ven 7 Oct - 4:19

Ca fait plaisir d'avoir des retours comme ça :brille:
J'ai commencé à lire et je me suis dis que j'allais attendre que tu aies tout fini :whaaat: T'inquiète sinon, team vampire forever, le sommeil c'est pour les faibles :fou: :owii:

_________________



"Fuck that! No way! You are my number one priority now. You are all that matters to me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 294
Côté coeur ? : Dana, Chloé (canon), Max (elle a un peu de charme quand même)
Age du personnage : 19
Animal Spirituel : raton laveur
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : étudiant

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Ven 7 Oct - 14:10

La quantité de travail sur ce personnage est bien trop élevé! Comme vais-je retenir autant de chose?! Nan sérieusement, t'as vraiment un background travaillé et c'est super cool^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC1-BV9fWPlK8RnM9c0xgpcA
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Ven 7 Oct - 22:54

A chaque fois je crois que j'ai bientôt fini...
Je vais m'absenter ce week-end, mais je la fini en début de semaine prochaine, il me reste que quelques petits paragraphes. Merci à vous, c'est plutôt encourageant! Par contre est-ce que ce rose n'est pas un tout petit peu horrible à lire vu les pavés?
Et j'ai pas pu m'empêcher de rajouter des soundtracks, mais je me suis dis que ça choquait pas vu la source d’intérêt principale du perso, haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 294
Côté coeur ? : Dana, Chloé (canon), Max (elle a un peu de charme quand même)
Age du personnage : 19
Animal Spirituel : raton laveur
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : étudiant

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Ven 7 Oct - 23:11

Alors franchement, moi avec mes problèmes de couleur, ton rose m'arrange beaucoup!
Sinon, j'ai hâte de voir la fin de ton histoire, c'est toujours intéressant de voir un nouveau personnage puisqu'on ne connait rien dessus donc ça permet de vraiment découvrir quelque chose^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC1-BV9fWPlK8RnM9c0xgpcA
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 50
Côté coeur ? : Bah.. à gauche
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : ...JE NE SAIS PAS
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : Fils à papa professionnel
Localisation : Arcadia Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Sam 8 Oct - 0:00

Damn t'as vraiment bien bossé ta fiche...
Bienvenue en tout cas, ton perso est super cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Time Lady
avatar

Time Lady

Messages : 282
Côté coeur ? : Il semblerait qu'une punk aux cheveux bleus occupe de plus en plus ses pensées...
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : La biche
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : Etudiante en photographie & time goddess
Localisation : Arcadia (G)Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Mar 11 Oct - 19:07

C'est tout parfait, est-ce que tu peux juste remplir la date de naissance avec le jour et le mois? :brille:

_________________



"Fuck that! No way! You are my number one priority now. You are all that matters to me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 50
Côté coeur ? : Bah.. à gauche
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : ...JE NE SAIS PAS
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : Fils à papa professionnel
Localisation : Arcadia Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Mar 11 Oct - 20:18

Attends une seconde, t'es vegan mais ton perso s'appelle Miel ? tss, cette hypocrisie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 294
Côté coeur ? : Dana, Chloé (canon), Max (elle a un peu de charme quand même)
Age du personnage : 19
Animal Spirituel : raton laveur
Date d'inscription : 02/10/2016
Emploi : étudiant

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Mar 11 Oct - 20:38

En vrai, Max elle est trop relou avec son jour et mois tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC1-BV9fWPlK8RnM9c0xgpcA
Eleve
avatar

Eleve

Messages : 39
Côté coeur ? : neant
Age du personnage : 26
Animal Spirituel : Renard
Date d'inscription : 06/10/2016
Emploi : étudiante en dernière année à Blackwell

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Mer 12 Oct - 0:20

Et ouais c'est comme ça haha. En vrai c'est aussi comme ça que j'ai appelé un rat que j'ai eu et ce prénom m'est resté.

Du coup la dite-Miel a maintenant une date de naissance, et elle a aussi le pied dans un starting-block.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/bleusgris/?ref=aymt_homepage_panel
Time Lady
avatar

Time Lady

Messages : 282
Côté coeur ? : Il semblerait qu'une punk aux cheveux bleus occupe de plus en plus ses pensées...
Age du personnage : 18 ans
Animal Spirituel : La biche
Date d'inscription : 25/09/2016
Emploi : Etudiante en photographie & time goddess
Localisation : Arcadia (G)Bay

MessageSujet: Re: Miel vous raconte une histoire.    Mer 12 Oct - 0:27

J'ai hâte de voir son évolution du coup !

Génial ! ♦Tu es validé(e)!.

Tu es désormais libre de commencer ton aventure dans Life Is Strange!
Tout d'abord, je t'invite à te rendre ici pour ouvrir un sujet afin de définir la chronologie de ton personnage et le suivi de tes rp !
Ensuite, d'ouvrir ta fiche de lien ici!
Pour avoir un endroit où dormir, ça se passe là.
N'oublie pas non plus, si tu n'es pas un étudiant, de nous signaler quel métier tu fais pour qu'on oublie pas de te rajouter à la liste qui se trouve ici.
Si ton personnage a envie de faire parti du Vortex Club, tu peux postuler auprès de Nathan ici!

Je te souhaite un bon jeu parmi les fous :fou: !

_________________



"Fuck that! No way! You are my number one priority now. You are all that matters to me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Miel vous raconte une histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Père Castor, raconte nous une histoire! - Neal
» Et si je vous contai une histoire ? [Refusé(e)]
» Allez vous refaire l'histoire ?
» [UC] Cette chanson sans gloire vous racontait la vie, vous racontait l'histoire d'un petit âne gris... || MANQUE KIT
» Yvain ou le Chevalier au lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life Is Strange :: Registre des habitants :: Présentations :: Fiches validées-